Fort des récents avancements du programme d’enquête agricole, le Sénégal se prépare à des améliorations plus profondes et durables grâce à l’Initiative 50x2030

« Le Sénégal mettra à profit les expériences acquises pour décider du plan de mise en œuvre du programme 50x2030 » a indiqué Dr. Ibrahima Mendy, Directeur de l'Analyse, de la Prévision et des Statistiques Agricoles (DAPSA) au Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural (MAER) du Sénégal au cours de la réunion de lancement de l’Initiative 50x2030.

« Le Sénégal mettra à profit les expériences acquises pour décider du plan de mise en œuvre du programme 50x2030 » a indiqué Dr. Ibrahima Mendy, Directeur de l'Analyse, de la Prévision et des Statistiques Agricoles (DAPSA) au Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural (MAER) du Sénégal au cours de la réunion de lancement de l’Initiative 50x2030. 

Ont aussi participé à la réunion M. Babacar Ndir, Directeur généralde l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) et Mme Sylvie Dasylva, Chef de Division des statistiques à la DAPSA. Dans sa présentation sur le système statistique national agricole, Mme Dasylva a souligné les forces (telles que l’utilisation des méthodes modernes de collecte de données, l’existence de cadres de concertation sur la sécurité alimentaire (Systèmes d’alerte Précoce)) et les défis (tels que la dépendance financière envers les bailleurs de fonds) qui peuvent être respectivement adressés dans le cadre de l’Initiative 50x2030. L’Initiative contribuera, plus spécifiquement, à améliorer dans le pays l’utilisation de données provenant de diverses sources de demandes de données ; faciliter davantage l’intégration des méthodes modernes de collecte de données ; et à travers le mécanisme de partage des coûts, promouvoir la pérennité du programme statistique à travers la prise en charge technique et financière du programme après expiration du soutien de l’Initiative 50x2030.   

Après avoir étendu son enquête agricole annuelle pour couvrir les 45 départements agricoles dans le cadre du programme AGRISurvey de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Sénégal se prépare à développer et consolider l’enquête intégrée sur l’agriculture avec le déploiement échelonné des modules 50x2030 sur la main d’œuvre agricole et les machines et équipements sous l’Initiative 50x2030. De plus, le questionnaire de base de l’enquête agricole annuelle sera enrichi pour inclure d’autres activités agricoles telles que la pêche et l’aquaculture, et la production forestière, et en intégrant des questions spécifiques sur l’économie des ménages agricoles. 

A travers sa participation à l’initiation 50x2030, le Sénégal étendra son enquête agricole pour y inclure les exploitations agricoles hors ménages. Le programme pays inclura une continuation du renforcement des capacités au sein de la DAPSA et de l’ANSD dans le traitement, la validation, la dissémination et l’utilisation des données; l’amélioration de la procédure de calcul de l’ODD 2.3.1 ; une promotion de l’adhésion aux normes de données ouvertes ; et l’intégration de questions dans l’enquête agricole pour le calcul de l’ODD 5.a.1 ; avec, entre autres, un suivi sur l’égalité des sexes en matière de droits fonciers des terres agricoles. 

Entre novembre 2020 et juin 2021, la DAPSA et l’ANSD travailleront avec les agences de mise en œuvre de l’initiative - la FAO, le Fonds international de développement agricole (FIDA), la Banque mondiale - et l’équipe de gestion du programme 50x2030 pour articuler un plan officiel d’élaboration du programme, en parallèle avec la mise en œuvre des activités de production de données, plus particulièrement le module Production, méthodes et environnement du programme d’enquête 50x2030.